819 762-3114 info@lerepat.org

Situation sur le logement et la pauvreté

Le 25 octobre dernier, Marie-Josée Corriveau du FRAPRU est venue nous présenter le dossier noir sur le logement et la pauvreté à Rouyn-Noranda.

Voici quelques données Abitibi-Témiscamingue qui en sont ressorties du recensement de 2021 de statistique Canada :

– Type d’habitation : 32,7% sont locataires vs 67,3% sont propriétaires;

 

– Revenu médian des locataires est passé de 34 285$ en 2016 à 44 000$ en 2021 et celui des propriétaires de 80 184$ à 94 000$. On remarque un écart significatif entre le revenu des propriétaires et locataires 50 000$.

 

– Besoins impérieux, c’est à dire le pourcentage des locataires pour lesquels le logement est considéré inadéquat, inabordable ou de taille non convenable: 7,6 % des locataires en 2021 vs 13,0% en 2016. Il est important de noter qu’en 2021, année de la COVID, les gouvernements ont octroyé des aides, ce qui pourrait avoir sous estimé ce pourcentage.

 

– Pourcentage des locataires consacrant plus de 50% de leur revenu aux dépenses de logement : 5,1 % (1 130) en 2021 vs 10,4% (2090) en 2016

 

– Pourcentage des locataires consacrant plus de 80% de leur revenu aux dépenses de logement : 1,2% en 2021 (520) vs 0,8% (330) en 2016;

 

– Nombre et pourcentage des logements locatifs selon leur année de construction :

  • Avant 1991 – 16 920 (79,6%);
  • Entre 1991 et 2021 – 4 330 (20,4%);
  • En 2016 et après – 700;
  • Bref, on construit de moins en moins de logements!

Plus de données sont disponible pour Rouyn-Noranda, Val d’Or, Abitibi, Abitibi-Ouest et l’Abitibi-Témiscamingue, contactez nous.

Contact

Nous écrire

Communiquez avec nous pour toutes questions concernant nos activités, mobilisations, ateliers, formations ou tout autre sujet et/ou commentaires. 

Suivez-vous également sur Facebook pour être informés des actions et mobilisations du RÉPAT et de ses membres.

11 + 11 =